Consultez et imprimez le document pdf téléchargeable ici!

 

Comment fabriquer un vermicomposteur

À l'aide d'une perceuse, faire huit trous en dessous d'un bac en plastique opaque afin que l'excès d'humidité puisse sortir du bac. Mettre un tapis en plastique en dessous du bac au cas où il  aurait des fuites. Une astuce consiste à installer de petits blocs de bois au quatre coins de votre bac afin de permettre à l'eau de bien s'écouler et à l'air de circuler.
Laver l'intérieur du bac avec de l'eau et du savon à vaisselle.
À l'aide de la perceuse et d'une plus petite mèche (les vers ne doivent pas être exposés à trop de luminosité), percer une trentaine de trous sur le dessus du bac.
Remplir le bac au complet de papier journal (encre noire) déchiré en lambeaux pour créer la litière des vers.
Ajouter de l'eau afin d'humecter le papier journal. Le papier est assez humecté quand quelques gouttes d'eau tombent lorsque l'on presse le papier dans nos mains.
Ajouter une bonne poignée de sable sur les journeaux, puis le mélanger avec le papier humide de façon à créer le "sol forestier" que l'on appelle aussi "litière"
Déposer les vers sur le dessus de la litière. Remettre le couvercle et attendre trois ou quatre jours avant de servir un premier repas aux vers. Étendre une couverture sur le dessus du bac. Cela laissera le temps aux vers de s'habituer à leur nouvel environnement et aux micro-organismes de coloniser toute la litière.

 

Comment l'intégrer au décore de façon esthétique?

Vous pouvez dissimuler le vermicomposteur derrière un petit rideau ou un muret en bois de palettes ou en contreplaqué. Dans tous les cas, l'important est d'entreposer le bac dans un endroit le plus sombre possible. Ainsi, il trouvera bien sa place camouflé dans un placard, sous l'évier de la cuisine, derrière des portes d'armoires fermées...

Collection: