Compostage Urbain

Le collectif Craque-Bitume, via le volet Urbanus Compostus, vise à faciliter et inspirer la pratique du compostage.

Que vous souhaitiez pratiquer le compostage à la maison (compostage domestique) ou dans des espaces partagés (compostage communautaire), à l’extérieur ou à l’intérieur, vous pourrez donner une 2e vie à vos coeurs de pommes et vos pelures de patates! Et ce, sans passer par la case poubelles, diminuant ainsi plus de 40 % du volume de vos « déchets » et votre empreinte écologique!

🌿 Ayez une gestion de vos matières résiduelles active et positive.

🌿 Rapprochez-vous de la nature et des cycles de la vie.

🌻 Transformez des déchets en ressource de première qualité pour quiconque aime les plantes!

Découvrir des ressources sur le compostage!

Prêt·e à composter?
Vous pourriez...

1. Participer au compostage communautaire

Grâce au compostage communautaire, plus besoin d'être propriétaire d’un terrain pour composter en ville! Craque-Bitume vous offre l’occasion de composter à l’un de ses 37 sites de compostage communautaire. Ces 37 sites, accueillant chacun entre 48 et 96 personnes, sont situés dans les quartiers de Limoilou, Beauport, Saint-Roch, Saint-Sauveur, St-Jean-Baptiste, Montcalm, Vieux-Québec, Sainte-Foy, Cap-Rouge, Neufchâtel et Charlesbourg. Ces sites sont des points de dépôt pour les matières putrescibles des résident·e·s environnant·e·s. Ils sont gérés conjointement par le collectif Craque-Bitume et par les participants et les participantes.

À l'été 2021, nous avons installé 6 nouveaux sites de compostage communautaire, ceux-ci étant principalement dans les quartiers centraux (École Sainte-Odile, Îlot des Palais, Jardin Jean-Paul Lallier, Place Roger-Lemelin, Parc Berthelot et Centre Lucien-Borne) !

Pour en savoir plus, à la fois sur le compostage et sur le fonctionnement de nos sites, consultez notre guide d’accueil remis à nos participant·e·s.


Consulter la carte des sites de compostage communautaire S'inscrire au compostage communautaire

2. Composter dans votre jardin/votre cour

Pour ceux et celles qui ont accès à un terrain, la meilleure façon de valoriser vos déchets organiques demeure de les composter chez vous! Craque-Bitume a développé un modèle de composteurs domestiques construits à Québec de manière artisanale, faits de pruche (un excellent bois qui ne pourrit pas), ces composteurs vous permettront de diminuer votre empreinte écologique pendant des années! 

Après vous être procuré un de nos composteurs en pruche, un composteur en plastique vendu en grande surface ou bien après en avoir fabriqué un maison, consultez nos trucs et astuces tel que le très pratique Guide d'introduction au compostage domestique pour connaître les meilleures pratiques et réussir votre compostage.


Voir les composteurs domestiques Consulter nos trucs et astuces

3. Composter à l'intérieur ou sur votre balcon (oui oui, c'est possible!)

Grâce aux merveilleux vers à compost, il est possible de composter partout, même dans sa cuisine! Surprenant? Sans odeur, très discrète et ultra éducative, la vermiculture l'est certainement! Procurez-vous des vers à compost (Eisenia Feotida) - Présentement en rupture de stock - et un kit de démarrage directement à nos locaux, et découvrez le bonheur du compostage d'intérieur. Pour les plus bricoleuses et bricoleurs, nous offrons un guide gratuit sur la fabrication d'un bac à vermicompostage.

Balcompost
Il est également possible de composter sur son balcon, consultez notre guide étape par étape pour apprendre comment fabriquer un balcompost.


Voir une vidéo explicative du vermicompostage Obtenir un kit de démarrage d'une vermicompostière

4. Faire appel à nos services d'accompagnement pour implanter un projet de compostage dans votre milieu

Nous offrons des formations grand public sur le compostage (compostage communautaire, domestique ou d’intérieur), qui permettent de démystifier la pratique et d'apprendre les techniques de base. Consultez notre section ressource ci-après pour des trucs et astuces plus techniques.

Nous accompagnons également les groupes, les habitations collectives, les écoles, les associations et les entreprises dans la mise sur pied de sites de compostages, en plus d'offrir des formations sur mesure. N'hésitez pas à communiquer avec nous!


Voir les composteurs communautaires Suivre une formation de groupe



FAQ - Compostage



Il s’agit du résultat d’une décomposition contrôlée des matières organiques. La décomposition est un processus naturel et, en contrôlant certains paramètres, nous optimisons la rapidité et la qualité du compostage. Ainsi, nous obtenons un résultat adapté à nos besoins et aux réalités urbaines (contrôle des odeurs, vermines, mouches, etc.). Le compost mûr ressemble à de la terre et dégage une odeur de sous-bois, il constitue un excellent fertilisant naturel et un amendement pour le sol.


Pour obtenir un bon compost, il faut mélanger des « matières vertes » et des « matières brunes » en proportions variables selon le type de matières brunes employées. Pour simplifier, disons qu’on doit mettre environ 1 partie de restes de table pour 2 parties feuilles mortes.

Les mauvaises odeurs qui se dégage des matières en décompositions proviennent des réactions anaérobiques des microorganismes contenu dans le sol. Lorsque le compost est brassé adéquatement, avec un bon ratio matière verte et brune, il se produit une réaction aérobique, ce qui dégage une odeur de sous-bois.</p>

Bien géré, brassé au moins une fois par semaine, avec un apport constant en matière fraîche et en limitant les matières grasses ou animales, un bac à compost n’est pas plus intéressant pour la vermine que n’importe qu’elle autre mobilier extérieur, tel des jardinières ou des banc de style coffre. La vermine sous forme de souris est présente partout à l’extérieur, compost ou pas. Il est conseillé de recouvrir l’intérieur d’un bac en bois d’un grillage ½ pouce, afin de dissuader les plus grosses vermines de s’installer.

Matières vertes :

Fruits et légumes

Pain, pâtes alimentaires, riz

Plantes, fleurs

Coquilles d’œufs écrasées

Marc de café (filtre inclus) et sachets de thé

Légumineuses

Noyaux d’avocats et de pêches (mais c’est long!)

Matières brunes :

Feuilles mortes, paille

Sciure fine de bois non traité

Fleurs fanées et plantes mortes (pas malades)

Petites branches

Papier journal non ciré en lamelle

Écales de noix en morceaux

Produits laitiers

Os, restes de viande et poisson

Huiles et matières grasses

Plantes malades

Litière et excréments

Poussière d’aspirateur

Mauvaises herbes montées en graines

Plantes contenant des toxines nocives pour l’humain

Produits chimiques

Cendre de bois

Étiquettes des fruits et légumes

Les sacs de plastique ne sont pas les bienvenus dans le compost, même s’ils sont biodégradables. Ils ralentissent beaucoup le processus de décomposition et créent de très mauvaises odeurs! Ils se dégradent (après quelques mois), mais pas complètement : il reste de petits fragments qui contaminent le compost.

NOTE : les sacs en papier brun sont les bienvenus. Coupez-les pour activer la décomposition du papier.

Voici les possibilités d’implication bénévole chez Compostus :

Participer à la tournée des sites de compostage. On en profite pour brasser le compost, apporter de la matière brune (feuilles mortes, surtout) et pour effectuer de petites réparations.

Participer à une corvée de compostage, au printemps ou à l’automne, ou à l’installation de nouvelles compostières.

Représenter Craque-Bitume, accompagné d’un employé d’expérience, lors de kiosques ou de formations pour parler du compostage aux personnes présentes. Ex. : marché public de Limoilou.

Donner un coup de main pour recueillir des aliments périmés pour notre vermiculture, les préparer et les donner aux vers.

Merci beaucoup pour votre intérêt envers Craque-Bitume, les bénévoles sont essentielLEs à notre mission! Pour en connaitre d’avantage, veuillez consulter la page des bénévolEs